Intro

Pas de voyage sans un peu de shopping. Cadeaux pour les amis ou la famille, déco, renouvellement de garde-robe… toutes les excuses sont bonnes. Durant les transferts, les pauses se faisaient dans des curio-shops, des magasins de souvenirs. Quasiment chaque lodge possédait son propre magasin de souvenirs. Les occasions de se faire plaisir étaient donc assez nombreuses.

Amboseli curio shop

Il nous fallait garder à l’esprit que nous allions devoir ramener nos emplettes en avion. Étaient donc exclus des objets trop lourds (statues), fragiles (attention à l’emballage) ou larges (tableaux).

Curio shop Rift Valley Collectors Den & Art Gallery

Dans le cas des curio-shops, aucun prix n’est affiché. Il faut demander au vendeur, et l’usage est de négocier le prix. Le choix est époustouflant : sculptures, batiks, bijoux, etc

Dans la majorité des boutiques des lodges, les prix sont visibles et la négociation n’est pas de mise. La présentation est plus aérée, à l’occidentale, en accord avec l’élégance du lieu. Il y a donc moins de choix…

Les prix ne sont pas forcément plus élevés dans les boutiques des hôtels. Il faut regarder et comparer…

Enseigne du Mara Savannah Maasai Market

L’ennui, c’est dans le cadre d’un circuit, tout doit aller vite. On a à peine commencé à choisir qu’il faut déjà repartir. On remarque un objet intéressant dans la vitrine de la boutique de l’hôtel, mais le lendemain matin, le départ est si matinal qu’on n’a pas le temps d’y repasser. Afin de se faire une petite idée des jolies choses qu’on peut s’acheter dans ces boutiques, et à quel prix, voici une petite sélection…

Aux mauvaises langues qui critiquent le fait que ces articles sont proposés au touriste 3 à 10 fois leur vraie valeur, allez voir à combien ils sont proposés sur eBay !

Ces tarifs, constatés en août 2012, peuvent bien sûr varier selon les lieux et les articles.

NOUS NE VENDONS PAS D’OBJETS !